Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Quand lire c’est faire # 4

Collectif PLATOK

Pour cette quatrième saison, le collectif vous propose une découverte du théâtre européen, avec la lecture de deux textes anglais et d’un texte allemand, en présence des traducteurs.

Trois formes théâtrales inédites, qui plongent radicalement dans le réel. Trois âges de la vie, trois réalités sociales, trois univers puissants. Encore et toujours, entendre le monde dans lequel nous vivons.

Un enfant, trois blocs erratiques. Un adolescent, des convocations répétées chez le proviseur. Un père, un microphone et de la musique cheap pour danser...
Autour d’un verre, laissezvous emporter par le théâtre
d’aujourd’hui !

Direction artistique :
Damien Blumenfeld, Thomas Landemaine, Elisa Lécuru, Alice May
En partenariat avec le Nouveau Théâtre d’Angers - CDN Pays de la Loire
Avec le concours du Pôle auteur du Centre National du Théâtre CNT

Prochains rendez-vous

Martyr
de Marius von Mayenburg
Traduit par Laurent Muhleisen

L’histoire
Les filles peuvent-elles aller en bikini au cours de natation ? La théorie de l’évolution a-t-elle sa place au lycée ? Un adolescent en crise mystique met à mal tout un système d’éducation.
Marius von Mayenburg nous donne à voir un monde écorché, entre réalisme et mythe tragique

L’auteur
Marius von Mayenburg est né en 1972, à Munich. Il fait ses débuts au théâtre au conservatoire de Berlin. Sa pièce Feuergesicht - Visage de feu est mise en scène aux Kammerspiele de Munich par Jan Bosse en 1998, puis l’année suivante par Thomas Ostermeier à Hambourg. Elle est traduite en plusieurs langues et jouée dans le monde entier. Suivront, entre autres, Der Hässliche - Le Moche, Parasiten - Parasites ou encore Der Stein - La Pierre. En 1999, Marius von Mayenburg est élu Jeune dramaturge de l’année par la revue Theater heute. Depuis 1999, Mayenburg a rejoint la Schaubühne comme auteur, dramaturge, traducteur et metteur en scène. Considéré comme une figure incontournable du théâtre allemand, ses oeuvres sont jouées dans toute l’Europe et au-delà.

Jeudi 5 mars 18h30
Mise en voix Thomas Landemaine
Avec Damien Blumenfeld, Elisa Lécuru, Julien Macé, Alice May, Philippe Piau et Mathieu Repussard.

déjà passés

Un Chêne de Tim Crouch
Traduit par Jean-Marc Lanteri

Un hypnotiseur démarre son show, mais il lui faut un
volontaire dans le public... un comédien qui n’a jamais lu
le texte auparavant va lui donner la réplique ! Une pièce de
théâtre surprenante, qui s’invente en direct.
Jeudi 2 octobre 18h30

FOCUS // Cie Mêtis
Ce que j’appelle oubli de Laurent Mauvignier

En parallèle du spectacle du même nom, une lecture de Nicolas Berthoux
Il est entré dans le supermarché, il s’est dirigé vers les bières. Il a ouvert une canette et l’a bue. Entre le moment de son arrivée et celui où les vigiles l’ont arrêté, personne n’aurait imaginé qu’il n’en sortirait pas
Jeudi 5 février 18h30


Erratiques de Wolfram Höll

Traduit par Laurent Muhleisen

Mise en voix Elisa Lécuru
Avec Damien Blumenfeld, Alice May et Thomas Landemaine

Le texte
Après la chute du mur, dans un immeuble communautaire d’une ville de l’Est. Un monde en plein bouleversement perçu par un petit garçon qui vit avec son père et son frère. Le gris des habitations, l’absence de la mère et l’énigmatique présence de blocs erratiques. Une pièce de l’intime, dans une langue singulière.

L’auteur

Wolfram Höll est né en 1986 à Leipzig en Allemagne et vit à Berne, en Suisse. Après une licence en écriture littéraire à l’Institut Littéraire suisse de Biel, il termine actuellement un master en arts scéniques à l’École des arts de Berne. Auteur indépendant, il est également en scène radiophonique et dramaturge pour les radio et chaîne de télévision suisse SRF. Erratiques a obtenu le prix du Berliner Stückemarkten 2012, le Nachwuchspreis des Freundeskreises du théâtre de Heidelberg en 2013, ainsi que le prix de littérature de canton de Berne en 2014. La première de cette pièce fut représentée en octobre 2013 à Leipzig, dans une mise en scène de Claudia Bauer.

Le traducteur

Laurent Muhleisen est né en 1964 à Strasbourg. Après des études d’allemand, il se consacre entièrement à la traduction à partir de 1991, et se spécialise dans le théâtre allemand contemporain.
Outre Ewald Palmetshofer, il a traduit Dea Loher, Marius von Mayenburg, Roland Schimmelpfennig, Rainald Goetz, Rainer Werner Fassbinder, etc... Depuis 1999, il dirige la Maison Antoine Vitez, Centre international de la traduction théâtrale, à Montpellier. Il est l’un des animateurs du réseau T.E.R (Traduire, Editer, Représenter), dont l’objectif est de favoriser la circulation des œuvres dramatiques contemporaines en Europe.

Et aussi

Curiositas
Elisa Lécuru et Alice May répondent à l’invitation du Nouveau
Théâtre d’Angers.
Sentiment d’apocalypse imminent, air du temps… Avec
des matériaux venus de l’économie, de l’écologie et des
sciences humaines, une exploration de quatre jours au
plateau.
Jeudi 21 mai 19h et 21h - NTA



Vous êtes ici : Accueil >> Archives >> Saison 2014 -15 >> Les lectures >> Quand lire c’est faire # 4

Théâtre le Quai  \\  17 rue de la Tannerie — 49100 Angers  \\  Tél. 02 44 01 22 44 — Fax 02 44 01 22 55

Design, conception & réalisation SPIP : Comme toujours