Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Bérénice

De Jean Racine - Mise en scène Laurent Brethome

Un classique immortel, sans fureur ni imprécations, où l’amour ne résiste pas à la raison d’état. Cultivé et baroque, un jeune metteur en scène vendéen dirige avec fièvre cette œuvre de chambre à « la tristesse majestueuse ».

JPEG - 2.6 Mo

L’argument trouve sa source chez Suétone. Titus, devenu empereur à la mort de son père, ne peut, selon les lois romaines, épouser Bérénice, reine de Palestine, qui l’aime pourtant profondément. Ami d’enfance de Bérénice, Antiochus espère l’épouser, mais si elle a pour lui une profonde amitié amoureuse, elle ne l’aime pas « d’amour ». D’emblée, Titus a choisi et toute l’intrigue consiste à savoir quand et comment il annoncera à Bérénice leur séparation.

Représentée pour la première fois le 21 novembre 1670 à l’Hôtel de Bourgogne, Bérénice est pour Racine une tragédie expérimentale, un terrain d’exploration : cinq actes, peu de vers, peu de scènes, une seule didascalie, trois personnages principaux, des confidents raciniens chargés de l’intendance et prenant en charge « sales pensées et sales besognes ».
Après sa remarquée mise en scène, Les souffrances de Job de Hanokh Levin, reprise cette saison au Théâtre de l’Odéon à Paris, Laurent Brethome monte avec énergie ce lamento théâtral, sensuel et musical.

Le directeur du Menteur volontaire, « tribu théâtrale » implantée à La Roche-sur-Yon, tout en refusant « l’intimidation par les classiques », respecte les codes et contraintes des vers. Il rend audible et sensible aux spectateurs d’aujourd’hui, cette langue magnifique. Il a trouvé en Julie Recoing (Bérénice) et Thomas Blanchard (Titus) les modernes interprètes de cette histoire éternelle d’un amour empêché.

À voir !

Générique

  • Avec : Julie Recoing, Thomas Blanchard, Philippe Sire, Sophie Mourousi, Fabien Albanese, Thierry Jolivet, François Jaulin
  • Assistante mise en scène Anne-Lise Redais
  • Stagiaire mise en scène Carole Melzac
  • Conseiller dramaturgique Daniel Hanivel
  • Conseiller chorégraphique Yan Raballand
  • Scénographie Julien Massé
  • Lumières David Debrinay
  • Costumes Quentin Gibelin
  • Création musicale Antoine Herniotte
  • Régie générale Gabriel Burnod
  • Fabrication décor Ateliers du Grand T – Nantes
  • Production Le Menteur volontaire
  • Coproduction Le Théâtre de Villefranche (69), Scènes de Pays dans les Mauges – Beaupréau (49), Le Grand T scène conventionnée Loire-Atlantique (44)
  • Avec le soutien du Grand R scène nationale de La Roche-sur-Yon (85)
  • Le menteur volontaire est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Pays de la Loire, la Ville de La Roche-sur-Yon et le Conseil Régional des Pays de la Loire.

Date

  • Du mercredi 2 au vendredi 4 novembre 2011 - T900
    • Mercredi : 19h30
    • Jeudi et vendredi : 20h30

En téléchargement



Page précédente >> Je suis un metteur en scène japonais
Page suivante >> Nature morte dans un fossé

Vous êtes ici : Accueil >> Archives >> Saison 2011-12 >> Bérénice

Théâtre le Quai  \\  17 rue de la Tannerie — 49100 Angers  \\  Tél. 02 44 01 22 44 — Fax 02 44 01 22 55

Design, conception & réalisation SPIP : Comme toujours