Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Nouveau Théâtre d’Angers-Centre dramatique national Pays de la Loire

Forêts

Texte et mise en scène de Wajdi Mouawad

Le destin tourmenté de sept générations de femmes. Une fresque bouleversante jusqu’à la drôlerie.

JPEG - 39 ko

Forêts est peut-être le récit de six femmes qui, suite à un événement qui s’abat sur la plus jeune d’entre elles, font brutalement face à l’incohérence de leur existence. Cette plongée forcée à laquelle elles auraient bien voulu se soustraire se fera par l’entremise d’un paléontologue amené en 1946 à se rendre avec une équipe de scientifiques dans un des camps de concentration pour tenter de ramener du néant ce que l’on a voulu y précipiter. Chacune de ces femmes verra sa raison mise en pièce puisque là, dans les cendres humaines de cette innommable douleur, irreprésentable, elles déchiffreront, abasourdies, les traces et le futur de leur destinée.

Forêts…
Forêts…
Forêts…

Mais si l’on veut vraiment une histoire, on peut aussi dire qu’il s’agit du récit d’une désertion : quittant le champ de bataille en 1917, un soldat : Lucien Blondel, se réfugie au coeur d’une forêt. Là, traversant une rivière étrange et obscure, serpentant au milieu des arbres, il découvre un zoo où quatre femmes vivent au milieu des animaux sauvages. Au coeur de ce paradis improbable, Lucien rencontrera Léonie avec laquelle il vivra une histoire d’amour sans se douter que leur union sera, à l’image de ce siècle, le théâtre de douloureuses déchirures.

Forêts…
Forêts…

Forêts est peut-être l’histoire de cette femme, en 1989, qui apprend qu’elle est atteinte d’un mal incurable son cerveau étant dévoré par une tumeur.

Wajdi Mouawad

Naissances, morts, guerres, passions impossibles, amitiés, abandons, incestes, folie, serments, haines, secrets, hasards et rebondissements. Feuilletonesque. Gargantuesque. Lyrique. Sensuel… Wajdi Mouawad poursuit son travail sur la quête des origines et le rapport à l’Autre et suit le destin tourmenté d’une lignée féminine sur sept générations. Au fil d’une fresque lyrique audacieuse, qui nous mène du Québec à la France, et de la Guerre 14-18 à la chute du Mur de Berlin, on traverse les douleurs des petites et de la grande histoire. On plonge dans les forêts ténébreuses de la généalogie, de la mémoire et de la solidarité humaine.La flèche du temps file, les époques se télescopent, les naissances et les morts se superposent, une bonne quarantaine de personnages se croisent, sans qu’on perde le fil des récits qui s’entremêlent, ponctués de désertions et d’abandons. Espace et temps s’entremêlent de façon virtuose et l’humour, savamment distillé, fait mouche, parfaitement dosé par onze comédiens canadiens, français et belges.

Wajdi Mouawad est né en 1968 au Liban, mais il réside au Québec, où il mène de front une carrière d’auteur, metteur en scène et comédien. Il a obtenu le Molière du meilleur auteur francophone pour Littoral. Figure marquante du jeune théâtre québécois, il signe des adaptations et des mises en scène pour les plus importants théâtres de Montréal. À partir de septembre 2007, il occupera le poste de directeur artistique du Théâtre Français du Centre National des Arts d’Ottawa.

La presse

« Wajdi Mouawad dresse un incandescent hymne à la vie, magnifié par des acteurs à la hauteur de son enjeu. Devant un tel élan, une telle générosité, on s’incline ».

Brigitte Salino. Le Monde

Date

  • Du mercredi 14 au vendredi 16 mai 08 / T900

Voir en ligne : Forêts


Page précédente >> Enjambe Charles
Page suivante >> L’assassin sans scrupules

Vous êtes ici : Accueil >> Archives >> Saison 2007-08 >> Spectacles >> Forêts

Théâtre le Quai  \\  17 rue de la Tannerie — 49100 Angers  \\  Tél. 02 44 01 22 44 — Fax 02 44 01 22 55

Design, conception & réalisation SPIP : Comme toujours